Appreciating Systems

Appreciating Systems for Genuine Efficiency
Home » Change » #Bravo pour le #livre “Le #management #Lean” de @thegembacoach et @godefroy_b!

#Bravo pour le #livre “Le #management #Lean” de @thegembacoach et @godefroy_b!

I think you will spend 139 seconds reading this post

Je viens de finir “Le Management Lean” de Michaël Ballé et Godefroy Beauvallet (http://www.amazon.fr/Le-Management-lean-Michael-Ball%C3%A9/dp/2744065528 #reader_2744065528)

Michaël Ballé est un coach Lean (français) reconnu internationalement, auteur de 2 autres livres primés par le Shingo Prize (“The Gold Mine” et “The Lean Manager”).

Ce livre est tout simplement exceptionnel. C’est un “manuel de Lean management” simple et surtout, il explique très très clairement dans sa dernière partie l’importance du respect des gens et notamment des employés.

Extraits:

Selon cet idéal [de l’entreprise Lean], l’entreprise est créée par des êtres humains pour satisfaire des besoins humains et est composée d’être humains. […]

Le “respect pour l’humanité” est au coeur de la performance et la clé du juste-à-temps. […]

Respecter ses employés est lié à la conviction que chacun est capable de progresser et à l’effort du management de tenir compte des aspirations du personnel qu’il emploie.[…]

Cette réalité humaine est une richesse pour l’entreprise, et non une complexité inutile.[…]

Le respect des employés n’est pas un supplément d’âme pour pays nantis, c’est la voie de nouvelles relations sociales, dans une certaine mesure plus tolérantes et apaisées, assurant que chacun puisse donner le meilleur de lui-même.[…]

Les clients, employés et partenaires sont des personnes et non des ressources, des rôles ou des fonctions.[…]

Une performance intrinsèquement collective dépasse de loin les résultats obtenus avec une logique mécaniste de l’action, qui sépare “les têtes qui pensent et les bras qui font” et invente des règles à n’en plus finir et des incitations en tranches de plus en plus fines.

Je m’arrête là, ce livre regorge de pépites du même genre dans sa 3e partie (et les 2 premières sont limpides sur la manière de réaliser l’idéal du Lean Management, en tout respect des collaborateurs, afin de libérer leur engagement (cf. rapport Gallup sur les résultats catastrophiques de l’engagement au travail, notamment en France)

Une dernière pour la route:

Dans les termes employés par des managers d’entreprises dirigées dans un esprit véritablement lean, ils ont l’occasion de “s’éclater au travail”. Le travail ne devrait pas être un lieu de souffrance, mais un espace de réalisation.

Ma conclusion : fuyons le déploiement tayloriste des outils du Lean, et revenons à ce qu’il devrait être réellement : un outil de libération de la motivation intrinsèque et de l’engagement des collaborateurs et des managers. Alors la performance client et financière suivra.

Pas l’inverse.

Print Friendly

Leave a Reply

Mail List

Join the mailing list

Check your email and confirm the subscription